Guérison par le Qigong – L’art de la respiration

Guérison par le Qigong – L’art de la respiration

Le mot « Qigong » est composé des deux mots « Qi » (qui signifie souffle ou gaz en mandarin) et « Gong » (qui signifie technique ou travail). Le Qigong désigne donc essentiellement le « travail de la respiration ». C’est pourquoi le Qigong est une technique de la médecine chinoise standard qui consiste à guider et à coordonner les schémas respiratoires pour garantir une bonne santé.

On pense que le Qigong est le résultat d’années de lutte du peuple chinois pour sa survie.

Il a été observé que des stratégies de respiration spécifiques utilisées en conjonction avec la concentration mentale amélioraient considérablement les fonctions corporelles. Le qigong s’est également fortement inspiré du taoïsme et du bouddhisme. La foi et la spiritualité jouent donc un rôle très important dans les méthodes de Qigong. Certaines formes de Qigong pensent même qu’un individu ne peut atteindre de plus hauts niveaux d’accomplissement que s’il est très vertueux.

La médecine traditionnelle chinoise fonctionne selon un principe de base, mais efficace, celui du « Chi ». Le Chi est l’énergie ou la force vitale qui parcourt le corps humain et baigne tous nos organes de santé et de bien-être. Lorsque ce flux est bloqué ou perturbé, il se produit une perturbation au sein du système qui se manifeste par une maladie. Selon la coutume, tout ce que le médecin doit faire pour ramener la santé est d’évaluer les facteurs de blocage et de prendre des mesures pour aider à la libre circulation de l’énergie.

Le Qigong enseigne à un particulier à vivre de manière à ce que la libre circulation de l’énergie se fasse en permanence, afin qu’il soit à l’abri de la maladie. Comme les deux mots le suggèrent, le Qigong traite le contrôle de la respiration pour atteindre et conserver une santé robuste. Cet art a trouvé un rôle important dans les arts martiaux de la Chine ancienne où les individus devaient mettre en mouvement l’énergie et l’endurance en coordination avec l’acte physique de la respiration.

Cet art de guérison chinois est un type efficace de médecine alternative qui utilise une série d’exercices doux et ciblés pour faire travailler l’esprit et le corps. On pense que la plupart des gens n’utilisent qu’une petite partie de l’énergie qui est en eux. La majorité des gens tombent malades parce qu’ils ne respirent pas efficacement. Ces deux vérités ont été juxtaposées dans le Qigong, où une bonne respiration aide à être en bonne santé. Le Qigong est principalement enseigné pour des fonctions de maintien de la santé. Mais il est rare que le professionnel de la santé utilise également le Qigong pour des fonctions réparatrices.

Dans le monde moderne, d’innombrables personnes dans le monde entier pratiquent le Qigong pour préserver leur santé. Le Qigong et les autres arts associés sont toujours liés à la méditation et aux arts martiaux. Contrairement au passé, ces personnes ne sont plus les seules à détenir les techniques élaborées du Qigong. Ces stratégies sont devenues si populaires que le Qigong médical a été officiellement reconnu comme une stratégie médicale en Chine.

La pratique du Qigong a débuté près de 5 000 ans plus tôt. Il existe aujourd’hui près de 3 000 formes de Qigong. Le Tai Chi n’est qu’une des formes les plus populaires.
La médecine occidentale admet que le Qigong peut améliorer la santé et la vigueur générales d’un individu. Toutefois, les connotations spirituelles qui se cachent juste sous la surface ont souvent suscité la controverse. Il n’y a pas deux points de vue concernant le niveau d’efficacité de cette pratique.

David

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *